accueil >> les maisons contemporaines >> nos réalisations >> maison la croix mariotte Vouvray

 
EXTENSION CONTRE UN COTEAU
DE TUFFEAU
LIEU : Vouvray
PROGRAMME :
Extension entre l'existant et le coteau.
Réhabilitation et transformation de l'existant
SURFACE : Extension de 35 m²
CALENDRIER : Livraison Février 2002
COUT TTC : N.C
plan maison contemporaine vouvray
photo maison contemporaine la croix mariotte Vouvray
photo EXTENSION CONTRE UN COTEAU <br/>DE TUFFEAU Vouvray photo maison architecte Vouvray maison contemporaine architecte Vouvray photo construction contemporaine Vouvray
plan maison architecte vouvray

Maison contemporaine la croix mariotte, Vouvray

EXTENSION CONTRE UN COTEAU
DE TUFFEAU

Avant
Ancienne maison de vigneron, l’ensemble est composé de plusieurs bâtisses dans un état assez vétuste, complétées de parties en creux dans  le coteau : plusieurs caves, une salle vigneron, une  « grotte » brute dans le tuffeau. Le corps de bâtiment principal est ingrat : ancienne grange transformée en habitation au fil du temps, qui  n’offre aucune qualité formelle.
Le terrain est constitué de 2 parties : l’une sur le coteau est boisée en prolongement des vignes, l’autre , la partie basse est une sorte de cour de ferme, peu végétalisée et sans charme particulier.
Après
Au delà d’une restauration minutieuse, d’une transformation des différents espaces ou encore d’une réécriture de la composition de façades, le projet global de cette maison c’est d’abord une réorganisation du plan, un rééquilibrage par la création d’une petite extension d’environ 35 m² très vitrée adossée au coteau.
Cette nouvelle construction, modeste par ses dimensions, malgré une grande hauteur sous plafond, permet la mise en relation de plusieurs espaces initialement sans lien :
- L’ancienne pièce de vigneron devient une salle télé, sorte de maison dans la maison.
- La « grotte » devient un prolongement du séjour, salle de jeu à l’écart.
- L’ancienne écurie, en arrière plan de l’extension devient la salle à manger avec son mur de plâtre ciré lumineux.
- L’entrée, latérale à l’ancienne bâtisse est largement ouverte sur la pièce de vie et dessert l’étage, occupé par les chambres d’enfants. Une mezzanine, en vide au dessus du séjour fait office de bureau.
Le salon-extension devient un vrai espace d’articulation de toutes les pièces entre elles,  mais aussi de l’intérieur avec l’extérieur.
Aux beaux jours, les baies vitrées s’escamotent dans les doubles murs, le sol intérieur se prolonge identique en terrasse extérieure.
Les différentes terrasses prolongées chacune de pièces de gazon ou de plantations épousent la légère pente du terrain grâce à des murs de pierres sèches en redents successifs.