accueil >> les maisons contemporaines >> nos réalisations >> maison la fosse marine Tours Nord

 
MAISON DE VILLE
SUR PARCELLAIRE ANCIEN
LIEU : Tours Nord
PROGRAMME :
Restructuration d'une maison de ville dans un tissu parcellaire ancien. Maison de 5 pièces principales R+1
SURFACE : 157 m² de surface habitable
CALENDRIER : Livraison - Mai 2002
COUT TTC : N.C
plan maison contemporaine -tours-nord
photo maison contemporaine la fosse marine  Tours Nord
photo MAISON DE VILLE <br/>SUR PARCELLAIRE ANCIEN  Tours Nord photo maison architecte  Tours Nord maison contemporaine architecte  Tours Nord photo construction contemporaine  Tours Nord

Maison contemporaine la fosse marine, Tours Nord

MAISON DE VILLE
SUR PARCELLAIRE ANCIEN

Le terrain de cette maison était occupé par une bâtisse rurale de la fin du 19ème siècle, en assez mauvais état.
L’idée initiale était de conserver la partie principale, la plus ancienne et d’y accoler un construction contemporaine sur rue, le tout séparé par une faille verticale faisant office d’entrée - puits de lumière.
Pour des raisons de grande vétusté, l’existant a été démoli, mais l’idée initiale est restée : 2 constructions séparées par un vide vertical de distribution.
La partie arrière, au Nord sur rue, comprend toutes les pièces « servantes » : cuisine, cellier, bureau, salle de bains, WC, …
La partie avant, au Sud coté jardin, comprend les pièces « servies » : le séjour et les chambres.
Entre les 2 blocs, la « faille » couverte d’une verrière constitue l’espace de distribution : entrée, escalier, palier, passerelle. Cet espace de jonction éclaire abondamment d’une lumière zénithale et distribue toutes les pièces de la maison.
Cette maison est habitée par une personne publique. D’où cette volonté de se fermer à la vue de la rue en montrant une sorte de bloc volontairement austère et clos.
Au contraire, côté jardin privé, la lumière est abondante et l’espace du séjour s’ouvre largement vers l’extérieur, grâce à une très grande baie vitrée, qui prolonge le séjour vers le jardin.
Cet effet de dehors – dedans est accentué par la similitude du matériau de sol qui se prolonge jusqu’au fond du jardin pour se perdre dans l’écran végétal.
La végétation abondante en périphérie du jardin forme un écrin pour cette habitation intimiste, espace « privé » à l’abri des regards « publics ».