accueil >> les maisons contemporaines >> nos réalisations >> maison de la côte fleurie Tours Nord

 
EXTENSION AUTOUR D'UNE MAISON 1900
LIEU : Tours Nord
PROGRAMME :
Maison existante R+1 de 1900 rénovée et création d'une extension avec patio
SURFACE : 205 m² de surface habitable (95 m² d'extension)
CALENDRIER : Livraison - Juillet 2008
COUT TTC : Réhabilitation 160000 € & extension 150000 €
plan maison contemporaine tours-nord
photo maison contemporaine de la côte fleurie Tours Nord
photo EXTENSION AUTOUR D'UNE MAISON 1900 Tours Nord photo maison architecte Tours Nord
plan maison architecte tours-nord

Maison contemporaine de la côte fleurie, Tours Nord

EXTENSION AUTOUR D'UNE MAISON 1900

La maison se situe sur le coteau de Sainte Radegonde, à Tours Nord. Cette maison d’avant guerre est typique de ces constructions sur tout le coteau de Tours, maison de villégiature d’hier en surplomb de la Loire, à la « campagne ».
La maison initiale au fil des années s’est peu à peu modifiée par l’ajout d’excroissances. La base initiale est restée intacte, en assez bon état, mais les espaces sont de très petite taille.
Le projet de transformation de cette maison est principalement son agrandissement et la redistribution des différents espaces, avec la nouvelle construction, afin de trouver les pièces nécessaires d’une maison de bonne taille.
Afin de conserver à la construction initiale son caractère typique, le choix a été évident de construire à côté et en enveloppant le bâtiment sur l’arrière, vers les limites parcellaires, pour ne pas parasiter les façades principales Sud et Est, vues depuis la rue.

L’extension borde en équerre la limite parcellaire :
- Sur le devant, jusqu’à une limite de 20 m, l’extension est sur 2 niveaux (R+1) pour permettre l’agrandissement d’une chambre à l’étage.
- Sur l’arrière, à l’Ouest, l’extension se limite à une hauteur de 3 mètres en mitoyen, et vient ainsi compléter le mur de clôture avec l’extension récente du voisin.

Pour cette extension, les constructions autour sont préalablement démolies et l’appentis à l’arrière sera démonté et déplacé à l’entrée de la parcelle, coté rue.
Le thème du projet est bien « construire à côté ».
Pour ne pas « lutter » avec une architecture particulière, les volumes sont volontairement simples et détachés des façades existantes grâce à des creux de jonction.
L’écriture de l’architecture reprend les lignes de compositions de la maison mais dans un vocabulaire autre, métallique pour bien marquer l’aspect contemporain de cette intervention, tout en respectant l’existant.